Contenus Exclusifs :

Le guide ultime du SEO

Vous apprendrez ce qu'est le référencement, comment il fonctionne...

Trouver des Leads sur Internet. Recherche Expliquée Pas à Pas

Trouver des prospects à contacter, et à essayer de...

Cryptos : Quel est le meilleur moment pour vendre ?

Les crypto-monnaies ne sont rien de plus que des...

‘Whiplash’, entre perfection et obsession

Les histoires de dépassement de soi me donne parfois la flemme, car, en règle générale, elles peuvent toutes se résumer en ce qu’il y a quelqu’un de talentueux qui pourrait atteindre le sommet, mais l’apparition de diverses difficultés nous fait douter jusqu’à ce que finalement Il finit par atteindre son but. Les écarts par rapport à cette formule sont généralement minimes et, pire encore, la plupart des films qui les suivent choisissent de donner la priorité à ce qu’ils racontent par rapport à tout le reste. Heureusement pour nous, ‘Whiplash’ se concentre sur le comment et c’est la base qui lui permet de se démarquer des autres titres qui finalement viennent nous dire la même chose.

Je soupçonne que Damien Chazelle était conscient que l’histoire qu’il voulait nous raconter avait besoin de cette intensité supplémentaire que son protagoniste doit également atteindre pour atteindre la perfection à la batterie. En fait, ce qui l’intéresse le moins, c’est de porter des jugements moraux sur les méthodes d’enseignement du personnage incarné de main de maître par J.K. Simmons, eh bien, comme l’a commenté ma collègue Lucia, tout est axé sur la passion obsessionnelle dont fait preuve un magnifique Miles Teller pour atteindre son objectif.

Chazelle lui-même clarifie son objectif en augmentant la tension qui vole tout au long du film jusqu’à ce qu’elle explose lorsque le protagoniste est sur le point de perdre la vie parce qu’il est prêt à tout sacrifier pour atteindre la perfection. C’est pourquoi le duo de Simmons et Teller fonctionne si bien, et je trouve un peu injuste que Simmons et Teller obtiennent toute la gloire.

À lire également : Analyse du film « Dersu Ouzala »

Le fait est que le travail de Teller est basé sur la retenue et sur la satisfaction des exigences de son professeur, ce qui permet une présentation plus directe de la tyrannie que Simmons peut montrer chaque fois que nécessaire. Cependant, Teller parvient à répondre sans heurter à aucun moment lorsqu’il courait le risque d’être dévoré vivant et sait aussi évoluer avec le personnage pour montrer les différents états émotionnels que traverse Andrew que le propre script de Chazelle sait aller doser avec indiscutable Efficacité.

En fait, le seul véritable inconvénient que je pourrais mettre au scénario de Chazelle est qu’il y a des moments où il est trop visible que le reste des personnages dépend complètement des besoins d’Andrew, ce qui conduit à des scènes intéressantes pour montrer son évolution, mais qui mettent également en évidence à quel point des personnages flous tels que son père ou sa petite amie le sont.

À lire également : «Fresh», la ghetto movie indé qui a tout changé

frénésie musicale

Je ne voudrais pas que cela sonne comme un mépris pour le reste des vertus de ‘Whiplash’, mais de loin la meilleure chose à propos du film est le travail de montage de Tom Cross, car c’est à travers lui que cette urgence pour la perfection et aussi nous coupe le souffle pendant sa dernière ligne droite. Je sais qu’il y a des téléspectateurs pour qui ces minutes ont été un peu longues, mais pour ma part c’est là que j’ai enfin compris à quel point « Whiplash » était un film génial.

Chazelle et Cross avaient déjà su jouer jusque-là pour laisser le spectateur épuisé -composition précise des plans et maniement de la caméra par le premier et le rythme enviable que Cross parvient à imprimer-, transmettre les émotions d’Andrew et Fletcher -est là quelqu’un qu’il ne serait pas enchanté par la scène dans laquelle la colère de ce dernier sort de nulle part et atteint des limites terrifiantes lorsque le premier ne trouve pas le bon tempo ? – et nous montre le prix élevé en sang, sueur et larmes de vouloir pour atteindre la perfection.

Pour ma part, je ne sais pas dans quelle mesure ce sera une représentation tout à fait fidèle de ce que signifie être musicien -le détail du sang est très efficace, mais je ne sais pas dans quelle mesure il est crédible-, mais ‘Whiplash’ a réussi à me mettre une claque et que tout ce qui s’est passé à l’écran m’a donné le sentiment d’être réel. J’imagine que l’expérience vécue de Chazelle avec un professeur de musique très exigeant a été la clé pour y parvenir.

Bref, ‘Whiplash’ est un grand film avec un duo d’acteurs en état de grâce, un travail de montage sensationnel et un réalisateur qui sait exactement quelles touches jouer et comment le faire pour nous happer avec une histoire qui, en gros , n’est pas très différent de ce que nous avons vu à d’innombrables reprises. Un triomphe de comment sur quoi pour un film qui n’atteint peut-être pas la perfection à laquelle son protagoniste aspire, mais ce n’est pas moi qui m’attarderai à critiquer cette petite merveille.

Bref, ‘Whiplash’ est un grand film avec un duo d’acteurs en état de grâce, un travail de montage sensationnel et un réalisateur qui sait exactement quelles touches jouer et comment le faire pour nous happer avec une histoire qui, en gros , n’est pas très différent de ce que nous avons vu à d’innombrables reprises. Un triomphe de comment sur quoi pour un film qui n’atteint peut-être pas la perfection à laquelle son protagoniste aspire, mais ce n’est pas moi qui m’attarderai à critiquer cette petite merveille qu’il ne faut pas rater.

À lire également : Big Fish : le poisson comme métaphore de la vie

Les + récents

L’histoire extrêmement trouble de John McAfee et de son étrange disparition

"Vivre sans frein : le monde troublé de John McAfee",...

Comment protéger vos crypto-monnaies après l’effondrement de FTX

L'escroquerie Sam Bankman-Fried pour détournement de fonds d'utilisateurs a...

Ce que vous devez savoir lors de l’achat d’un certificat SSL

S'il y a quelque temps, nous voyions déjà à...

Les meilleurs langages de programmation selon le type de développement

Le monde de l’informatique est en constante évolution et...

Newsletter

spot_img

À ne pas rater

L’histoire extrêmement trouble de John McAfee et de son étrange disparition

"Vivre sans frein : le monde troublé de John McAfee",...

Comment protéger vos crypto-monnaies après l’effondrement de FTX

L'escroquerie Sam Bankman-Fried pour détournement de fonds d'utilisateurs a...

Ce que vous devez savoir lors de l’achat d’un certificat SSL

S'il y a quelque temps, nous voyions déjà à...

Les meilleurs langages de programmation selon le type de développement

Le monde de l’informatique est en constante évolution et...

Guide complet pour nettoyer un site WordPress infecté

Lignes directrices pour tenir à distance les logiciels malveillants...
spot_imgspot_img

L’histoire extrêmement trouble de John McAfee et de son étrange disparition

"Vivre sans frein : le monde troublé de John McAfee", le nouveau documentaire de Netflix, tente de donner un sens à une vie déroutante et...

Comment protéger vos crypto-monnaies après l’effondrement de FTX

L'escroquerie Sam Bankman-Fried pour détournement de fonds d'utilisateurs a incité les investisseurs à explorer des options qui peuvent aider à protéger leurs investissements Le crash...

Ce que vous devez savoir lors de l’achat d’un certificat SSL

S'il y a quelque temps, nous voyions déjà à quoi servent les certificats SSL, nous parlons aujourd'hui de ce que vous devez savoir lorsqu'il...