Contenus Exclusifs :

Le guide ultime du SEO

Vous apprendrez ce qu'est le référencement, comment il fonctionne...

Trouver des Leads sur Internet. Recherche Expliquée Pas à Pas

Trouver des prospects à contacter, et à essayer de...

Cryptos : Quel est le meilleur moment pour vendre ?

Les crypto-monnaies ne sont rien de plus que des...

La fête est-elle finie pour les nomades numériques de Bali ?

Après deux récentes expulsions très médiatisées et un nouveau visa à gérer, la tribu des travailleurs à distance de Bali a beaucoup à faire. Comme ancien résident dans plusieurs pays de l’Asie du Sud-Est je vais tenté de vous expliquer la situation.

Il suffit juste de rester immobile à tout moment à Bali et vous entendrez un flux constant de moteurs de scooter, des gloussements et des corbeaux de poulets en liberté, des chariots de rue grésillants préparant des friandises locales comme le gorengan et le terang bulan, une myriade de langues de touristes excités naviguant vers la plage la plus proche aux côtés des communautés locales vaquant à leurs rituels quotidiens. C’est ce mélange enivrant qui attire généralement plus de 16 millions de touristes sur les côtes de l’île chaque année.

Avant la pandémie, l’île indonésienne avait la réputation d’accueillir des milliers de travailleurs à distance dans des hotspots comme Canggu, Ubud et Uluwatu pour décorer leurs espaces de coworking et leurs cafés hipsters avec des ordinateurs portables et des écouteurs sans fil. Selon l’outil de travail à distance Nomad List, au moins 5 000 nomades numériques travaillaient à Canggu, le quartier Zeitgeisty de Bali, avant que Covid ne frappe.

C’était également avant l’interdiction de voyager actuelle et la récente expulsion de deux influenceurs du voyage, ce qui pourrait marquer la fin d’une ère pour les nomades numériques à Bali.

Les experts ont estimé qu’il y a des millions de personnes qui se considèrent désormais comme des « nomades numériques » : selon le cabinet de conseil Emergent Research, 10,9 millions d’Américains travaillaient à distance en 2020. Alors que « nomade numérique » désignait autrefois quelqu’un qui travaillait simplement à distance, le terme a évolué vers un style de vie glamour et éphémère où la liberté de voyager est prioritaire par-dessus tout.

Je devrais savoir – j’ai séjourné à Bali en août 2017, atterrissant à Ubud, la ville jungly au centre de l’île. J’ai séjourné dans une villa appartenant à un homme local sympathique nommé Dekky ( Un dominiutif de son nom balinais ). Il m’a appris des phrases de base en indonésien qui m’ont aidé à développer mes relations avec les habitants avec qui j’ai interagi – c’est incroyable à quel point un apa kabar est rapide ? (comment allez-vous ?) peut faire sourire les gens. J’ai fait la connaissance de nombreux habitants sympathiques qui m’ont appris leur religion, leur nourriture, leurs traditions et leur mode de vie. J’ai été accueillie à bras ouverts par des personnes qui ne voulaient rien de moi sauf échanger des expériences culturelles et de la gentillesse.

C’est cette hospitalité locale qui donne à Bali sa réputation d’île accueillante pour les touristes, les expatriés et les nomades numériques, mais il y a des moments où cet accueil a été confondu avec la liberté ultime.

En décembre, l’influenceur russe Sergei Kosenko s’est filmé en train de conduire une moto d’une jetée dans la mer pour ses cinq millions de followers sur Instagram. Il a ensuite été expulsé pour avoir organisé un rassemblement de masse illégal de personnes. Ou il y a Kristen Gray. Le mois dernier, l’influenceur américain et nomade numérique a été expulsé de Bali pour avoir tweeté que l’île était « conviviale pour les homosexuels » et encouragé les autres à s’y installer pendant la pandémie. Jamaruli Manihuruk, du ministère indonésien du droit et des droits de l’homme, a déclaré que ses tweets avaient « diffusé des informations dérangeantes pour le public », ce qui a été à la base de son expulsion. Ces deux cas ont soulevé des questions complexes autour du statut de ces travailleurs à distance à Bali.

« Bali est un endroit incroyable et lorsque que tu y vis, c’est une chance pouvoir l’appeler chez nous, même pour une courte période. Certaines personnes ne comprennent clairement pas cela et cela peut certainement se retourner contre lui. Ces incidents isolés peuvent mettre l’ensemble du scénario sous un mauvais jour et pourraient le gâcher pour d’autres.

Avant l’épidémie, les autorités balinaises ont officieusement fermé les yeux sur les nomades numériques restant exonérés d’impôt pendant de plus longues périodes. Alors que de nombreux pays, dont la Barbade et la Thaïlande, ont introduit des visas nomades numériques à plus long terme pour attirer les visiteurs, la politique actuelle de l’Indonésie en matière de visas offre aux travailleurs à distance une échappatoire fiscale.

En règle générale, les nomades numériques arrivent avec des visas touristiques et « prolongent » leur séjour en effectuant de courts trajets de visa vers les pays voisins comme la Malaisie et Singapour. Mais si cette échappatoire peut être financièrement avantageuse pour les nomades numériques, elle laisse place à l’examen minutieux des membres contribuables de la communauté. « Si quelqu’un souhaite vraiment rester à Bali, il doit obtenir un visa d’affaires et investir dans la communauté locale », explique Michael Craig, propriétaire de Dojo Coworking à Bali.

Cela pourrait bientôt changer. Le ministre indonésien du tourisme et de l’économie créative Sandiaga Uno et la ministre du droit et des droits de l’homme Yasonna Laoly ont annoncé ce mois-ci qu’ils envisageaient un visa de longue durée pour les visiteurs internationaux et les nomades numériques pouvant aller jusqu’à cinq ans, ce qui nécessiterait un dépôt de 2 milliards de roupies indonésiennes (environ 130 000 Eur) par individu ou 2,5 milliards par famille. Le gouvernement espère que le nouveau visa incitera les touristes à rester plus longtemps, mais aura également pour effet secondaire d’augmenter la « qualité » des touristes.

Après tout, Bali a longtemps été fortement dépendante du tourisme. Alors que les voyages internationaux commençaient à se tarir pendant que la pandémie s’installait l’année dernière, l’économie de Bali a reculé de 1,14 % au cours des trois premiers mois de 2020, selon les chiffres de la banque centrale d’Indonésie, ce qui en fait l’une des provinces les plus touchées du pays.

De toute manière les nomades numériques n’ont pas à trop s’inquiéter. D’autres destinations sont rapidement entrées en action pour attirer la vague de travailleurs à distance qui ont fui ailleurs en raison de la pandémie. Le ministre du Tourisme du Costa Rica, Gustavo Segura, a annoncé son intention d’encourager les travailleurs à distance à rester plus longtemps ; l’île portugaise de Madère développe un « village nomade numérique », doté d’espaces de coworking, de logements locatifs et d’événements de travail à distance ; et plusieurs îles des Caraïbes, dont la Barbade et Antigua, ont dévoilé des programmes similaires. Un accueil chaleureux de ces travailleurs à distance pourrait être essentiel pour stimuler les économies internationales lorsque le verrouillage se relâche.

Quant à Bali, de dures leçons ont été tirées des récentes déportations, et on espère que ce nouveau visa garantira un niveau de respect envers les communautés qui accueillent les visiteurs sur leur île.

Benjamin Blanco ( Live Sensei )

Les + récents

Live Sensei : Adaptive Learning

UNE OFFRE DE FORMATION ÉVOLUTIVE DESTINÉE A TOUS. Live Sensei...

Qu’est-ce que le marketing vidéo ? Tendances et avantages des médias sociaux

Saviez-vous que vos concurrents utilisent déjà la vidéo dans...

77 questions de marketing à poser (et comment les tester)

Les meilleurs spécialistes du marketing sont ceux qui posent...

Newsletter

spot_img

À ne pas rater

Live Sensei : Adaptive Learning

UNE OFFRE DE FORMATION ÉVOLUTIVE DESTINÉE A TOUS. Live Sensei...

Qu’est-ce que le marketing vidéo ? Tendances et avantages des médias sociaux

Saviez-vous que vos concurrents utilisent déjà la vidéo dans...

77 questions de marketing à poser (et comment les tester)

Les meilleurs spécialistes du marketing sont ceux qui posent...

25 conseils pour un effondrement économique

Pensez-vous savoir comment vous préparer à l'effondrement de l'économie...
spot_imgspot_img

Live Sensei : Adaptive Learning

UNE OFFRE DE FORMATION ÉVOLUTIVE DESTINÉE A TOUS. Live Sensei a créé une une méthode d’apprentissage sur-mesure, avec un suivi personnalisé de chaque apprenant en...

Bitcoin. Acheter l’illusion de la certitude : pourquoi l’illusion ne paie pas ?

Il y a quelque chose de pourri au Royaume du Danemark. Le coiffeur me dit toujours que j'ai besoin d'une coupe de cheveux. Le...

Qu’est-ce que le marketing vidéo ? Tendances et avantages des médias sociaux

Saviez-vous que vos concurrents utilisent déjà la vidéo dans leur stratégie de contenu ? Comme la publicité numérique sur YouTube. Selon une étude récente...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici